dimanche 25 septembre 2022

La pré-plainte en ligne

 

PRÉ-PLAINTE EN LIGNE ET FRAUDE EN LIGNE

Pré-plainte en ligne

 

 

Vous êtes victime d’un vol, d’une escroquerie, d’une dégradation de vos biens commis par un auteur inconnu et vous disposez d’un accès Internet : 

Connectez-vous au site pré-plainte en ligne : https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/.

Dès l’enregistrement effectué, les services de police ou de gendarmerie (selon votre lieu d’habitation) vous contacteront pour vous proposer un rendez-vous (selon vos disponibilités) qui permettra définitivement d’enregistrer votre plainte.
Les avantages de la pré-plainte :

  • Gain de temps pour la victime, qui à son domicile, remplit le formulaire
  • Choix du lieu de confirmation de la plainte et de l’horaire du rendez-vous au commissariat ou à la gendarmerie.

Il est important de veiller à préserver les traces et les indices qui pourront être exploités par les enquêteurs.

Seule la signature du document au commissariat ou à la gendarmerie vaut dépôt de plainte.


Fraude en ligne

Pour compléter le service pré-plainte en ligne, le (C3N) Centre de lutte contre les Criminalités Numériques, crée la plateforme pour signaler une fraude en ligne : 

Perceval : « Plateforme électronique de recueil de coordonnées bancaires et de leurs conditions d’emploi rapportées par les victimes d’achats frauduleux en ligne »

Dans quelles conditions utiliser Perceval ?

  • Être toujours en possession de votre carte bancaire
  • les coordonnées de votre carte bancaire ont été utilisées pour faire un achat en ligne
  • ne pas être à l'origine des sommes dépensées 
  • avoir fait opposition sur votre carte bancaire auprès de votre banque  

 

Accéder à Perceval c'est facile

Vous pouvez accéder à Perceval sur le site de service-public.fr via l’onglet « fraude à la carte bancaire » grâce au système d’identification France Connect.

Parmi les inconvénients des banques en ligne, la fraude à la carte bancaire est celui qui continu d'apporter le plus d'inquiétudes auprès de ces utilisateurs.

 

Des frais bancaires aménagés pour les personnes en difficulté financière : Lorsqu’une personne a des difficultés financières, les frais bancaires appliqués suite aux rejets qui pourraient avoir lieu compliquent encore plus la situation et l’empêchent bien souvent de remonter la pente. 

Afin de limiter le coût des frais bancaires pour les personnes vulnérables, le secteur bancaire s’engage depuis le 3 septembre 2018 à plafonner les frais d’incidents bancaires à 20€ par mois, dans la limite de 200€ par an. Au-delà, les clients concernés peuvent réclamer le remboursement des frais. 

Pour limiter les frais bancaires, les personnes en difficulté peuvent également s’orienter vers des banques en ligne, qui sont généralement moins chères en termes de frais de tenue de compte que les établissements physiques.